La naissance de Jesus dans le Coran

(1) Kàf, Hâ, Yâ, Aîn, Sâd.

(2) C’est un récit de la miséricorde de ton Seigneur envers Son serviteur Zacharie.

(3) Lorsqu’il invoqua son Seigneur d’une invocation secrète,

(4) et dit: «mon Seigneur, mes os sont affaiblis et ma tête s’est enflammée de cheveux blancs. [Cependant], je n’ai jamais été malheureux [déçu] en te priant, ô mon Seigneur.

(5) Je crains [le comportement] de mes héritiers, après moi. Et ma propre femme est stérile. Accorde-moi, de Ta part, un descendant

(6) qui hérite de moi et hérite de la famille de Jacob. Et fais qu’il te soit agréable, ô mon Seigneur».

(7) «Ô Zacharie, Nous t’annonçons la bonne nouvelle d’un fils. Son nom sera Yahya [Jean]. Nous ne lui avons pas donné auparavant d’homonyme».

(8) Et [Zacharie dit]: «Ô mon Seigneur, comment aurai-je un fils, quand ma femme est stérile et que je suis très avancé en vieillesse?»

(9) [Allah] lui dit: «Ainsi sera-t-il! Ton Seigneur a dit: «Ceci m’est facile. Et avant cela, Je t’ai créé alors que tu n’étais rien».

(10) «Ô mon Seigneur, dit [Zacharie], accorde-moi un signe». «Ton signe, dit [Allah,j sera que tu ne pourras pas parler aux gens pendant trois nuits tout en étant bien portant.

(11) Il sortit donc du sanctuaire vers son peuple, puis il leur fit signe de prier matin et soir.

(12) …«Ô Yahya, tiens fermement au Livre (la Thora)!» Nous lui donnâmes la sagesse alors qu’il était enfant,

(13) ainsi que la tendresse de Notre part et la pureté. Il était pieux,

(14) et dévoué envers ses père et mère; et ne fut ni violent ni désobéissant.

(15) Que la paix soit sur lui le jour où il naquit, le jour où il mourra, et le jour où il sera ressuscité vivant!

(16) Mentionne, dans le Livre (le Coran), Marie, quand elle se retira de sa famille en un lieu vers l’Orient.

(17) Elle mit entre elle et eux un voile. Nous lui envoyâmes Notre Esprit (Gabriel), qui se présenta à elle sous la forme d’un homme parfait.

(18) Elle dit: «Je nie réfugie contre toi auprès du Tout Miséricordieux. Si tu es pieux, [ne m’approche point].

(19) Il dit: «Je suis en fait un Messager de ton Seigneur pour te faire don d’un fils pur».

(20) Elle dit: «Comment aurais-je un fils, quand aucun homme ne m’a touchée, et que je ne suis pas prostituée?»

(21) Il dit: «Ainsi sera-t-il! Cela M’est facile, a dit ton Seigneur! Et Nous ferons de lui un signe pour les gens, et une miséricorde de Notre part. C’est une affaire déjà décidée».

(22) Elle devint donc enceinte [de l’enfant], et elle se retira avec lui en un lieu éloigné.

(23) Puis les douleurs de l’enfantement l’amenèrent au tronc du palmier, et elle dit: «Malheur à moi! Que je fusse morte avant cet instant! Et que je fusse totalement oubliée»

(24) Alors, il l’appela d’au-dessous d’elle [lui disant:] «Ne t’afflige pas. Ton Seigneur a placé à tes pieds une source.

(25) Secoue vers toi le tronc du palmier: il fera tomber sur toi des dattes fraîches et mûres.

(26) Mange donc et bois et que ton oeil se réjouisse! Si tu vois quelqu’un d’entre les humains, dis [lui:] «Assurément, j’ai voué un jeûne au Tout Miséricordieux: je ne parlerai donc aujourd’hui à aucun être humain».

(27) Puis elle vint auprès des siens en le portant [le bébé]. Ils dirent: «Ô Marie, tu as fait une chose monstrueuse!

(28) «Soeur de Hàrùn, ton père n’était pas un homme de mal et ta mère n’était pas une prostituée».

(29) Elle fit alors un signe vers lui [le bébé]. Ils dirent: «Comment parlerions nous à un bébé au berceau?»

(30) Mais (le bébé) dit: «Je suis vraiment le serviteur d’Allah. Il m’a donné le Livre et m’a désigné Prophète.

(31) Où que je sois, il m’a rendu béni; et il m’a recommandé, tant que je vivrai, la prière et la Zakàt;

(32) et la bonté envers ma mère. il ne m’a fait ni violent ni malheureux.

(33) Et que la paix soit sur moi le jour où je naquis, le jour où je mourrai, et le jour où je serai ressuscité vivant.»

(34) Tel est Issa (Jésus), fils de Marie: parole de vérité, dont ils doutent.

(35) Il ne convient pas à Allah de S’attribuer un fils. Gloire et Pureté à Lui! Quand il décide d’une chose, il dit seulement: «Sois!» et elle est.

(36) Certes, Allah est mon Seigneur tout comme votre Seigneur. Adorez-le donc. Voilà un droit chemin».

Sourat Myriam (Marie)

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s