Origines du Chiisme et la Grande Fitna

Le Chiisme à été créé par Abdullah Ibn Sabaa, un homme aux origines juives, qui a rassemblé autour de lui près de 2500 hommes pour réclamer que le Califat revenait de droit à Ali Ibn Abi Talib (le cousin du prophète) au lieu de Othmane Ibn Affan. Il a réussi à faire tuer ce dernier et à semer la discorde entre les musulmans. Il a d’ailleurs été à l’origine de la Grande Fitna qui a vu les compagnons du prophète se battre entre eux.

Le point de discorde a été la punition des assassins de Othmane ; Ali voulait calmer les choses d’autant plus que Abdullah Ibn Sabaa et ses hommes ont rejoint son armée de Ali pour se mêler au reste des musulmans qui supportaient le Calife fraichement élu. Ils ont semé la discorde dans ce groupe qui s’est divisé entre supporters et adversaires.

Ali n’avait donc pas les moyens nécessaires ni la force d’attraper ces personnes pour les punir. Tandis que Muawiya Ibn Abi Soufiane, l’émir de la région du Cham, de son coté réclamait la tête de ceux qui ont tué Othmane, son proche parent. Le premier voulait laisser le calme revenir alors que le second insistait pour que cela se passe immédiatement. Deux des compagnons sont allés de la Médine à la Mecque pour chercher des renforts et cerner ce groupe de rebelles infiltré puisque Ali ne le pouvait pas avec ses moyens actuels. Aicha, la femme du prophète s’est même jointe à eux et a exhorté les musulmans à la rejoindre.

Entre temps le, vicieux Abdullah Ibn Sabaa et ses compagnons ont fait croire à l’armée d’Ali que les Mécquois venaient les attaquer pour tuer Ali. Les deux armées se sont fait face mais les leaders se sont quand même rencontrés (Ali, Talha, Zoubeir, Aicha, et d’autres compagnons) avant que les choses ne dégénèrent et il n’y eut pas d’affrontements ce jour là.

Le soir même, Abdullah Ibn Sabaa et ses hommes se sont divisés en deux groupes et ont attaqué les deux camps pour qu’une bataille se déclenche. Ils redoutaient de se faire attraper si les deux groupes s’entendaient et que revienne la paix. Le calme n’est revenu qu’après la mort de plusieurs centaines de personnes dont plusieurs illustres compagnons du prophète. Ils ont réussi ensuite à faire tuer Ali Ibn Abi Talib et à poser un guet-apens à son fils Hussein pour l’assassiner. Hassan, le deuxième fils d’Ali abandonna le Califat et scella un pacte avec Muawiya.

Depuis, ce groupe de rebelles s’est installé en Perse et se proclame des descendants d’Ali et de sa famille (Ahl ul Bait). C’est ainsi que le Chiisme est apparu.