Les deux écoles de pensée ou méthodologies de l’islam

Les frontières du monde islamique s’étaient largement étendues aux premiers siècles de l’hégire, la vie matérielle voyait son cercle s’étendre et la nécessité d’apporter des réponses religieuses à des questions originales se faisait croissante, compte tenu de la diversité des peuples ayant embrassé l’islam. Les opinions juridiques se multiplièrent et deux principales écoles ou méthodologies se dégagèrent :

Les Gens du Hadîth :

La première méthodologie, celle des Gens du Hadîth, prônait l’application stricte et rigoureuse du Coran et de la Sunnah, mettant l’accent sur la lettre et la narration. Cette École eut de nombreux adeptes et trouva une terre fertile dans le Hijâz en général, et à Médine en particulier. En effet, cette méthodologie était en harmonie avec la vie à Médine, la ville du Prophète : une ville fortement attachée aux enseignements du Prophète et ayant préservé sa simplicité et son climat sain. Médine se dressa longtemps comme un rempart devant les idéologies sociales et politiques étrangères issues des nombreuses conquêtes islamiques et du contact avec de nouveaux peuples et de nouvelles cultures.

Les principaux adeptes de cette école sont :

  • L’imam Malek Ibn Anas
  • L’imam Chaafii (élève de Malek) pendant sa période à Médine
  • L’imam Ahmad Ibn Hanbal
  • Soufiane Athaouri
  • Assad Ibn Al Fourat (Malékite)

l’Ecole de l’Opinion :

La deuxième méthodologie, l’Ecole de l’Opinion, plus interprétative que la précédente, prônait également l’attachement, le respect et l’application du Coran et de la Sunnah, mais mettait davantage l’accent sur le rôle de l’intellect dans l’appréhension et l’interprétation des énoncés ainsi que dans la déduction des jugements légaux selon les règles de cette discipline. Cette école s’était fortement répandue en Irak qui était, à cette époque, le foyer scientifique musulman le plus actif. L’Irak était fort d’une histoire scientifique riche ; le recours à la recherche et à l’analyse rationnelle était devenu familier dans l’environnement irakien, confronté à diverses cultures, notamment la culture persane où foisonnaient les idéologies et les philosophies. Cette école a vu le jour après l’apparition de plusieurs Hadiths attribués au prophète qui ont été créés de toute pièce pour discréditer cette religion par les ennemis de l’islam qui se sont résignés à l’idée qu’il était impossible de combattre cette oumma par les armes, il fallait selon eux la détruire de l’intérieur. Cela a rendu les savants religieux de ces contrées un peu méfiants vis à vis des hadiths et très à cheval sur l’origine des paroles du prophète et de ses compagnons.

Les principaux adeptes de cette école sont :

  • L’imam Abou Hanifa
  • L’imam Chaafii (élève de Malek) pendant sa période en Irak et en Egypte
  • Ibrahim Annakhîi
  • Rabia Array
  • Abou Moutiî Al Balaghi

Source

Advertisements

Cheikh Nasser-Eddine Al Albany

Son enfance et sa jeunesse :

Abou Abderrahmane Muhammad Nasser-Eddine Al Albany est né à Shkoder en Albanie, en 1914. Son père, grand conservateur lui enseigna lui-même le Coran, la récitation (tajwid), la grammaire arabe et la conjugaison, le fiqh hanafite et les différentes branches de la religion avec l’aide des ouléma locaux. En même temps, il gagne sa vie en travaillant comme horloger, métier qu’il apprit de son père.

Dès son jeune âge sa famille migre en Syrie (Damas) puis se rendit plus tard à Médine (Arabie Saoudite), Beyrouth (Liban) et enfin en Jordanie où il mourut en 1999.

Sa passion pour le hadith et la sounna :

Cheikh al Albany se dirigea vers la science du Hadith alors qu’il n’avait que 20 ans. Il décida malgré l’avertissement de son père de se spécialiser dans le hadith et de suivre une voie scientifique à la recherche de preuves pour authentifier ou au contraire abroger les hadiths qui étaient utilisés par de nombreuses sectes pour valider leurs hérésies.

Il devint rapidement la référence absolue de son époque dans les sciences du hadith et certains dirent de lui qu’il raviva la flamme des anciens savants tels que Ibn Hajar. Le jeune muhaddith étonnait par son intelligence, ses larges connaissances, son assiduité, sa méthodologie et son style d’écriture.

Il lui arrivait de fermer sa boutique pour aller à la librairie Adhahirya pour y rester douze heures sans se lasser de la lecture, des annotations et de la vérification (sauf pour les Salâts) et souvent il mangeait simplement dans la bibliothèque. Puis la direction de la bibliothèque décida de lui réserver une pièce pour lui seul et de lui donner la clé de l’établissement. Il venait tôt le matin avant les employés et ne repartait qu’après la prière du ‘Icha.

Il voyageait aussi beaucoup et donnait des conférences un peu partout en Europe et dans les pays arabes. Il s’est vu offrir de nombreux postes importants dans les universités de théologie notamment en Arabie Saoudite, en Egypte et en Inde mais s’excusa par manque de temps, il dédia tout son temps à ses travaux et il fut l’un des théoriciens de la Salafiya ou Manfaj as-Salaf qu’il défendit contre ses ennemis extérieurs (ses détracteurs) et intérieurs (ceux qui prétendaient y appartenir).

Ses épreuves et son emprisonnement :

Le cheikh a eu de grands débats avec les cheikhs des autres groupes. Il subit une grande opposition de la part de beaucoup de cheikhs fanatiques de leurs écoles et surtout des Soufis et des charlatans innovateurs qui retournaient la masse contre lui en prétendant qu’il était un Wahhabite égaré, alors qu’au même moment des savants connus de Damas étaient d’accord avec lui.

Ils ont retourné le gouvernement contre lui et il fut emprisonné à deux reprises pour quelques mois. Il mourut en 1999 et fut enterré après la prière du ‘Isha. Des milliers de personnes ont prié à son enterrement.

Quelques unes de ses œuvres :

  1. Al-‘Aqidah at-Tahawiyyah, sharh wa ta’liq
  2. At-Targhib wa’t-Tarhib (Volumes 1–4)
  3. At-Tasfiyyah wa’t-Tarbiyya
  4. At-Tawassulu: Anwau’hu wa Ahkamuhu
  5. Irwa al-Ghalil (Volumes 1–9)
  6. Sahih wa Da’if Sunan Abu Dawoûd (Volumes 1–4)
  7. Sahih wa Da’if Sunan at-Tirmidhi (Volumes 1–4)
  8. Sahih wa Da’if Sunan Ibn Maja (Volumes 1–4)
  9. Sifatu Salati An-Nabiyy
  10. Silsalat al-Hadith ad-Da’ifa (Volumes 1–14)
  11. Silsalat al-Hadith as-Sahiha (Volumes 1–11)
  12. Salat ut-Tarawih (dont il publié plus tard un résumé nommé Qiyamu Ramadhan)
  13. Salat un-nabawi (A la lumière des ahadith authentiques)
  14. Talkhis Ahkam al-Janaez

اين الله Où est Allah ? partie 1 : les preuves dans le Coran

D’après le Coran :

أَأَمِنتُم مَّن فِي السَّمَاء أَن يَخْسِفَ بِكُمُ الأَرْضَ فَإِذَا هِيَ تَمُورُ أَمْ أَمِنتُم مَّن فِي السَّمَاء أَن يُرْسِلَ عَلَيْكُمْ حَاصِبًا فَسَتَعْلَمُونَ كَيْفَ نَذِيرِ
سورة الملك 16-17

Êtes-vous à l’abri que Celui qui est au ciel vous enfouisse dans la terre? Et voici qu’elle tremble! Ou êtes-vous à l’abri que Celui qui est au ciel envoie contre vous un ouragan de pierres? Vous saurez ainsi quel fut Mon avertissement.

———————————————————————————————————-

وَلِلَّهِ يَسْجُدُ مَا فِي السَّمَاوَاتِ وَمَا فِي الأَرْضِ مِن دَابَّةٍ وَالْمَلائِكَةُ وَهُمْ لاَ يَسْتَكْبِرُونَ يَخَافُونَ رَبَّهُم مِّن فَوْقِهِمْ وَيَفْعَلُونَ مَا يُؤْمَرُونَ
49-50 سورة النحل

Et c’est devant Allah que se prosterne tout être vivant dans les cieux, et sur la terre; ainsi que les Anges qui ne s’enflent pas d’orgueil. Ils craignent leur Seigneur, au-dessus d’eux, et font ce qui leur est commandé

———————————————————————————————————-

وَهُوَ الْقَاهِرُ فَوْقَ عِبَادِهِ وَيُرْسِلُ عَلَيْكُم حَفَظَةً
سورة الأنعام 61

Et il est le Dominateur Suprême au-dessus de Ses serviteurs. Et il envoie sur vous des gardiens

———————————————————————————————————-

سَبِّحِ اسْمَ رَبِّكَ الأَعْلَى
سورة الأعلى 1

Glorifie le nom de ton Seigneur, le Très Haut,

———————————————————————————————————-

تَعْرُجُ الْمَلائِكَةُ وَالرُّوحُ إِلَيْهِ فِي يَوْمٍ كَانَ مِقْدَارُهُ خَمْسِينَ أَلْفَ سَنَةٍ
سورة المعارج 4

Les Anges ainsi que l’Esprit montent vers Lui en un jour dont la durée est de cinquante mille ans

———————————————————————————————————-

ا [الْمَسِيحَ عِيسَى ابْنَ مَرْيَمَ] بَل رَّفَعَهُ اللَّهُ إِلَيْهِ وَكَانَ اللَّهُ عَزِيزًا حَكِيمًا
سورة النساء 158

mais Allah l’a [Jesus Fils de Mariem] élevé vers Lui. Et Allah est Puissant et Sage

———————————————————————————————————-

مَن كَانَ يُرِيدُ الْعِزَّةَ فَلِلَّهِ الْعِزَّةُ جَمِيعًا إِلَيْهِ يَصْعَدُ الْكَلِمُ الطَّيِّبُ وَالْعَمَلُ الصَّالِحُ يَرْفَعُهُ
سورة فاطر 10

Quiconque veut la puissance (qu’il la cherche auprès d’Allah) car la puissance tout entière est à Allah: c’est vers Lui que monte la bonne parole, et Il élève la bonne action

———————————————————————————————————-

إِنَّا أَنزَلْنَاهُ فِي لَيْلَةِ الْقَدْرِ
سورة القدر 1

Nous l’avons certes, fait descendre (le Coran) pendant la nuit d’Al-Qadr

———————————————————————————————————-

إِنَّا نَحْنُ نَزَّلْنَا الذِّكْرَ وَإِنَّا لَهُ لَحَافِظُونَ
سورة الحجر 9

En vérité c’est Nous qui avons fait descendre le Coran, et c’est Nous qui en sommes gardien

———————————————————————————————————-

وَأَنزَلْنَا إِلَيْكَ الذِّكْرَ لِتُبَيِّنَ لِلنَّاسِ مَا نُزِّلَ إِلَيْهِمْ وَلَعَلَّهُمْ يَتَفَكَّرُونَ
سورة النحل 44

Et vers toi, Nous avons fait descendre le Coran, pour que tu exposes clairement aux gens ce qu’on a fait descendre pour eux et afin qu’ils réfléchissent

———————————————————————————————————-

يُنَزِّلُ الْمَلائِكَةَ بِالْرُّوحِ مِنْ أَمْرِهِ عَلَى مَن يَشَاء مِنْ عِبَادِهِ
سورة النحل 2

Il fait descendre, par Son ordre, les Anges, avec la révélation, sur qui il veut parmi Ses serviteurs

———————————————————————————————————-

طه مَا أَنزَلْنَا عَلَيْكَ الْقُرْآنَ لِتَشْقَى إِلاَّ تَذْكِرَةً لِّمَن يَخْشَى تَنزِيلا مِّمَّنْ خَلَقَ الأَرْضَ وَالسَّمَاوَاتِ الْعُلَى الرَّحْمَنُ عَلَى الْعَرْشِ اسْتَوَى
سورة طه 1-5

Tà-Hà. Nous n’avons point fait descendre sur toi le Coran pour que tu sois malheureux, si ce n’est qu’un Rappel pour celui qui redoute (Allah), (et comme) une révélation émanant de Celui qui a créé la terre et les cieux sublimes. Le Tout Miséricordieux S’est établi sur le Trône

———————————————————————————————————-

إِنَّ رَبَّكُمُ اللَّهُ الَّذِي خَلَقَ السَّمَاوَاتِ وَالأَرْضَ فِي سِتَّةِ أَيَّامٍ ثُمَّ اسْتَوَى عَلَى الْعَرْشِ
سورة الأعراف 54

Votre Seigneur, c’est Allah, qui a créé les cieux et la terre en six jours, puis S’est établi sur le Trône

———————————————————————————————————-

وَقَالَ فِرْعَوْنُ يَا هَامَانُ ابْنِ لِي صَرْحًا لَّعَلِّي أَبْلُغُ الأَسْبَابَ أَسْبَابَ السَّمَاوَاتِ فَأَطَّلِعَ إِلَى إِلَهِ مُوسَى وَإِنِّي لَأَظُنُّهُ كَاذِبًا
سورة غافر 36-37

Et Pharaon dit: ‹Ô Haman, bâtis-moi une tour: peut- être atteindrai-je les voies, les voies des cieux, et apercevrai-je le Dieu de Moïse; mais je pense que celui-ci est menteur

———————————————————————————————————-

إِنَّ الَّذِينَ عِندَ رَبِّكَ لاَ يَسْتَكْبِرُونَ عَنْ عِبَادَتِهِ وَيُسَبِّحُونَهُ وَلَهُ يَسْجُدُونَ

سورة الاعراف 206

Ceux qui sont auprès de ton Seigneur [les anges] ne dédaignent pas de L’adorer. Ils Le glorifient et se prosternent devant Lui.

———————————————————————————————————-

يدَبِّرُالْأَمْرَ مِنَ السَّمَاءِ إِلَى الْأَرْضِ ثُمَّ يَعْرُجُ إِلَيْهِ فِي يَوْمٍ كَانَ مِقْدَارُهُ أَلْفَ سَنَةٍ مِّمَّا تَعُدُّونَ

سورة السجدة 5

Il administre les choses du ciel à la terre, lesquelles ensuite montent vers Lui en un jour équivalant à mille ans de votre calcul